Vous allaitez bébé et vous vous posez de nombreuses questions concernant votre retour au bureau ? Vous n’êtes pas la seule… De nombreuses femmes allaitantes ont des craintes à propos de la reprise du travail et le fait de continuer à allaiter bébé.

Nous allons dans cet article tenter de répondre à vos interrogations sur le sujet de l’allaitement après la reprise du travail.

 

1. La loi Française et l'allaitemente que prévoit la loi :

Selon le Code du travail : «Chaque salariée allaitant son enfant dispose pour ce faire d’une heure par jour sur son temps de travail, jusqu’au premier anniversaire du bébé ».

Cette période d’1 heure est décomposé en 2 périodes de 30 minutes chacune. Cet article de loi vise à faciliter l’allaitement aux mamans quand elles reprennent le travail. Vous pouvez peut-être compter sur la bonne foi de votre employeur pour lui demander quelques aménagements :

  • Des horaires réduits et/ou flexibles
  • De garder le bébé près du lieu de travail, voire sur le lieu de travail
  • De mettre à disposition un lien intime pour pouvoir tirer son lait tranquillement ou d’allaiter bébé
 

2. Les avantages de l'allaitement :

L’OMS recommande d’allaiter bébé au mois pendant les 6 premiers mois de sa vie. Cela été prouvé de nombreuses fois, l’allaitement a de nombreux avantages sur la santé du nourrisson.

Un bébé qui est allaité tombe moins souvent malade. Ce qui signifie que la maman sera alors moins souvent absente de son travail… Cette réflexion est valable autant pour la maman que pour le papa !

 

3. Tirer votre lait son lait :

Lorsque vous retournez au travail, vous n’êtes pas toujours présente près de bébé lorsqu’il a faim. Vous pouvez alors tirer votre lait en amont pour qu’il puisse continuer à boire du lait maternel. Le choix d’une méthode pour tirer votre lait dépend de votre situation et de votre préférence, il n’y a pas de « meilleure solution » …

Il faut toutefois savoir qu’à long terme tirer son lait peut entraîner chez certaines femmes une baisse de sa production de lait. C’est pourquoi nous vous conseillons de commencer à tirer votre lait après une tétée, 2 ou 3 semaines avant le retour au travail.

 

Conservation de son lait maternel :

À température ambiante, vous pouvez conserver votre lait entre 19°C et 22°C pendant 4 à 6 heures (maximum 8 heures).

Au réfrigérateur, vous pouvez conserver votre lait pendant 8 jours. Il est conseillé de placer le lait dans des sacs en plastiques dédiés à la conservation ou bien dans le biberon de conservation. Veillez à ce que votre frigo soit bien entre 0 et 4°C pour une conservation optimale.

Au congélateur, vous pourrez stocker votre lait :

  • Au maximum 6 mois dans un congélateur séparé si la température de votre appareil est située à -18°C,
  • Au maximum 4 mois dans le congélateur d’un réfrigérateur,
  • Au maximum 2 semaines dans le freezer de votre réfrigérateur.

Pour décongeler le lait maternel, il est conseillé de sortir la quantité de lait souhaitée et de le placer dans le réfrigérateur sans le réchauffer. Il pourra alors être conservé 24 heures au réfrigérateur ou 4 heures à température ambiante.

 

4. Nourrir bébé :

Contrairement à ce que l’on peut penser, il n’est pas obligatoire d’habituer le bébé à boire au biberon. Vous pouvez cependant le faire si cela vous rassure. Si c’est le cas, nous vous conseillons de commencer à nourrir bébé au biberon 2 semaines avant la reprise du travail. Dès que vous donnez un autre mode d’alimentation au bébé, n’oubliez pas de le faire par une tierce personne ! L’enfant fera très vite la différence entre les moments passés avec sa mère durant lesquels il peut téter et les moments avec une autre personne.

« Que faire si mon bébé refuse le biberon ? » Pas de panique ! Il existe d’autres manières de lui donner son lait : la cuillère, la tasse, le verre « canard » à bec ou encore la seringue…

Après la reprise du travail, vous pouvez continuer à allaiter bébé lorsqu’il est avec vous (matin, soir, nuit, jours de congé, vacances). Quand vous êtes absente, il sera nourri au biberon. Cela l'aidera à se structurer, il commencera à faire la différence entre « je suis avec maman je peux téter » et « maman n'est pas là je ne peux pas téter ».

 

5. Les craintes du retour au travail :

 

Lorsque vous allez reprendre le travail le bébé tétera forcément moins, il est possible que votre production de lait soit plus faible. Pour faire face à ça, veuillez à garder le plus grand nombre de tétées possibles quand vous êtes avec le bébé. D'où également l'intérêt de tirer son lait lorsque vous êtes au travail et/ou que bébé n’est pas avec vous.

 

Quand vous allez reprendre le travail, vous allez avoir un tout nouveau rythme de vie et d’allaitement. Il se peut que vous ayez des écoulements, les seins qui fuient, c’est tout à fait normal pendant l’allaitement ! C’est pourquoi pour éviter les tâches de lait sur votre tee-shirt, nous vous conseillons de mettre nos coussinets d’allaitement Curve  à l’intérieur de votre soutien-gorge avant de partir au travail le matin ! Ultra-absorbants et invisibles sous les vêtements, ils seront vos alliés pour reprendre le travail en toute discrétion.

 

 

Concilier l’allaitement et reprise du travail peut être très fatigant pour la maman. Cependant continuer à allaiter bébé vous permettra de vous détendre avant ou après une dure journée de travail et de garder vos moments de complicité et d’affection ! 

 

Dîtes-nous, comment s’est passé la reprise du travail ou quelles sont vos appréhensions ?