L’allaitement maternel a des bienfaits pour la santé du développement de l’enfant, il a aussi des bienfaits pour la maman.

 

Le lait maternel c’est quoi ?

La composition exact du lait n’est pas fixe, cette composition va varier tout au long de l’allaitement et va s’adapter aux besoins de l’enfant. Le lait maternel est extrêmement complet d’un point de vue nutritif avec des composants qui vont jouer un rôle important dans la santé de l’enfant : de protéines non allergènes, de sucres, de gras, de vitamines et de minéraux ; d’enzymes, d’acides gras essentiels, d’anticorps, d’hormones et de facteurs de croissance…Pour le nouveau-né, le lait maternel va fournir tout ce dont il a besoin pour avoir plus d’anticorps et combattre les infections. Le lait maternel couvre plus de la moitié des besoins nutritionnels de l’enfant après six mois et presque jusqu’à sa deuxième année.

 

Le lait maternel c’est bon pour la santé du bébé

Dans le lait maternel, il y a des besoins nutritifs essentiels pour le bon développement de votre enfant. Le lait maternel à de puissants anticorps que les préparations commerciales n’ont pas. Votre enfant sera plus résistant aux infections. L’OMS recommande un allaitement maternel exclusif les 6 premiers mois. Le lait maternel contient des acides gras qui sont bon pour le développement du cerveau et du système nerveux, et va favoriser le développement intellectuel du jeune enfant. De plus le simple geste de téter apprend l’enfant à maitriser son appétit, car c’est lui-même qui choisit d’arrêter de boire quand il n’a plus faim. Cet exerce l’aidera à éviter l’excès de poids au cours de sa vie. Le lait maternel contient des enzymes qui contribuent à la digestion des gras, ça diminue le risque d’intolérance, c’est facile à aborder et à digérer.

 

Les bienfaits de l’allaitement pour la mère

Il y a un contact peau à peau entre la mère et son enfant, l’enfant ressent la chaleur, le sentiment de sécurité avec un lien d’attachement fort. L’allaitement maternel comporte des avantages, de manière exclusive et prolongée, il peut aider à la perte de poids en puisant dans les réserves de graisse stockées durant la grossesse, en effet, une personne qui allaite doit absorber 500 calories de plus par jour, alors que le corps en brûle 940 pour chaque litre de lait qu'il fabrique. Selon l’OMS, allaiter réduit le risque de cancers des ovaires et cancer du sein.